l'Afas  
   Accueil
   Présentation
   Statuts
   La charte des distributeurs
   Les Partenaires de L'AFAS
   Les Wares
      Sur le Web
   Pages WEB des auteurs.
   Autres pages intéressantes
   
      ...et Ailleurs
   Les BBS Relais
   C'est quoi un BBS ?
   Où trouver nos Wares ?
      Le Shareware
   Le Principe
   Sa Naissance
   Son Père
      Evénements
   MAXWARE
   L'AFAS membre de BSA ??!
      Auteurs
   Pourquoi ?
   Comment ?
   C'est hyper cher ?
      Enquête
   Auteurs qui êtes vous ?
      Infos Utiles
   La Fiscalité
   Le Droit d'Auteur
   Le FILE_ID.DIZ
   Le Guide de l'Auteur
   Zone privée des membres
      A lire et à voir
   L'HomoShareWareAuteuricus (1)
   L'HomoShareWareAuteuricus (2)
   A downloader : Tout sur l'afas.
      Contacter un membre
   Un membre du bureau.
   Nous écrire
Mis à jour le 10/07/2000.
 
©copyright Afas 1995 - 2000.

[Accueil]    [Nous écrire]

L'Homosharewareauteuricus suite...

Les homosharewarethèques, qu'on a vues apparaître peu de temps après que les premiers homosharewareauteuricus ont commencés à pointer le bout de leur nez , se sont donnés pour mission la diffusion à grande échelle des œuvres des homosharewareauteuricus.
Pour ce faire ils cherchent les meilleurs programmes , quand les homosharewareauteuricus ne les leurs envoient pas directement, ils écrivent des petites critiques et ils les mettent dans leurs catalogues. Ensuite, ils mettent des annonces dans les magazines spécialisés.

Quand un homopcutilisaticus achète une disquette contenant un programme écrit par un homosharewareauteuricus, il paie seulement pour la disquette et les frais engendrés par tout ce que l'homosharewarethèque doit faire pour mettre le programme à sa disposition.
L'homosharewareauteuricus ne touche pas un centime de l'argent provenant de la vente de la disquette. Il se contente de laisser les homosharewarethèques s'occuper de la promo de son logiciel car il n'a ni les moyens ni le temps de le faire aussi bien que les homosharewarethèques.

Mais chut... Notre homosharewareauteuricus a de la visite...

Tiens, tiens, un autre homosharewareauteuricus ! Voyons un peu ce qu'ils vont bien pouvoir se dire.

    

Bon, on aurait pu s'en douter qu'ils parleraient de trucs qu'eux seuls peuvent comprendre. Alors laissons-les bavarder tranquillement entre eux et revenons à nos moutons.
Nous avons vu que les homosharewarethèques s'occupent de la promo des logiciels créés par l'homosharewareauteuricus et que ce dernier ne reçoit pas d'argent de la part des homosharewarethèques. L'avantage de ce système pour l'homosharewareauteuricus est qu'il peut faire connaître ses logiciels à un très grand nombre d'homopcutilisaticus sans gros investissement de temps et d'argent. Nous avons bien vu que l'homosharewareauteuricus n'est vraiment heureux que quand il programme ou quand il discute avec ses amis homosharewareauteuricus.
Quant aux homosharewarethèques , ils tirent leurs bénéfices de la vente des disquettes qui véhiculent les logiciels des homosharewareauteuricus.

Les avantages de ce système pour les homopcutilisaticus sont nombreux. Ils peuvent essayer les logiciels tranquillement chez eux avant d'acheter. De cette façon, ils peuvent s'assurer qu'un logiciel répond bien à leurs besoins et à leur budget. Ils ont aussi la possibilité d'entrer en contact avec les homosharewareauteuricus pour leur faire part de leurs souhaits et leur poser des questions. Les homosharewareauteuricus sont très sensibles aux désirs de leurs homopcutilisaticus.
Et puis il y a la qualité. On a déjà vu des cas d'homopcutilisaticus impuissants face aux logiciels de grandes marques qui contiennent des bogues sérieux. L'homosharewareauteuricus lui, est sans cesse à l'affût d'un éventuel bogue dans son code, car il sait que dans ce domaine, ses logiciels doivent être irréprochables.

Il serait intéressant de rejoindre nos deux amis maintenant, car ilssont en train de parler de la diffusion de leurs logiciels.

    

Nous y voilà !
Vous rappelez-vous que je vous disais que l'homosharewareauteuricus est une espèce menacée ? Ces quelques bribes de conversations entre nos deux amis nous montrent bien qu'il y a une faille (et elle est de taille) dans le fonctionnement du Shareware. Cette faille, c'est le trop faible nombre d'homopcutilisaticus qui respectent les règles du Shareware.
Pourtant ces règles sont claires, et comme nous avons pu le voir, très équitables. Si tous les homopcutilisaticus respectaient ces règles, ils verraient apparaître de plus en plus de logiciels d'excellente qualité sur le marché du Shareware, car les homosharewareauteuricus auraient les moyens de se consacrer entièrement à leur art.
Mais si les homopcutilisaticus n'arrivent pas à comprendre cela, les homosharewareauteuricus cesseront d'exister. Oh, ne vous inquiétez pas, ils n'arrêteront pas de programmer et de créer, nous avons bien vu qu'ils en sont incapables. Mais ils chercheront d'autres moyens de distributions, et deviendront de simples homoauteuricus.
Sur ces pensées bien tristes, je vous invite à observer une dernière fois notre cher homosharewareauteuricus.

Il nous reste qu'à lui souhaiter une bonne nuit !

"Toute la philosophie du Shareware repose sur un principe très simple :
Mettre à la disposition des homopcutilisaticus des logiciels de qualité à des prix abordables tout en incitant les homosharewareauteuricus à continuer de développer de nouveaux produits."